Dan Kersch présente des chiffres record pour l’administration en ligne luxembourgeoise

Pierre Clausse, chef du service MyGuichet; Dan Kersch, ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative; Gilles Feith, directeur du Centre des technologies de l'information de l'Etat
©MFPRA

Ce jeudi 25 janvier 2018, Dan Kersch, ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, a présenté, chiffres à l’appui, un bilan très positif de l’administration en ligne luxembourgeoise. En 2017, plus de 200.000 procédures administratives ont ainsi été envoyées par voie électronique aux administrations, ce qui représente une augmentation de l’ordre de 226% par rapport à l’année précédente.

Si les prémices de l’eGovernement remontent à 2008 avec la création du portail Guichet.lu – qui célèbre son 10e anniversaire cette année – et de sa première plateforme transactionnelle, le projet a connu un véritable coup d’accélérateur en 2013 avec la mise en ligne de MyGuichet.lu dans sa version actuelle. Celle-ci a notamment permis d’industrialiser la création de procédures administratives digitales, sur base de fonctionnalités communes, tout en permettant une grande modularité afin de s’adapter aux besoins de chaque administration.

Aujourd’hui, tous les indicateurs sont au vert et le recours à l’administration en ligne va encore s’intensifier dans les années à venir, d’abord sous la pression des utilisateurs, citoyens et entreprises, de plus en plus habitués à réaliser de nombreuses activités sur Internet. Cet intérêt croissant pour les services administratifs en ligne est d’ailleurs confirmé par une récente étude du Statec qui constate une augmentation substantielle de l’administration en ligne au cours de ces 5 dernières années au Luxembourg.

Depuis 2013, de nombreux développements ont été menés pour améliorer les services en ligne de l’État et le public suit. 109.013 utilisateurs ont créé leur espace personnel sur MyGuichet.lu au cours des 5 dernières années, dont 90.572 citoyens et 18.441 professionnels. La croissance s’est fortement accentuée en 2017 avec 58% d’inscriptions en plus par rapport à 2016.

Cette augmentation du nombre d’utilisateurs s’explique par plusieurs facteurs, à commencer par la croissance continue du nombre de procédures électroniques disponibles. Aujourd’hui, 170 d’entre elles sont proposées aux utilisateurs en mode authentifié, sur base d’une connexion sécurisée à l’aide d’un certificat LuxTrust. Depuis quelques mois, afin de simplifier certaines actions, une trentaine de procédures sont par ailleurs accessibles en mode non authentifié, depuis n’importe quel device (ex. réservation de plaques d’immatriculation pour véhicules). 

Le développement continu de nouvelles fonctionnalités destinées à faciliter la vie des citoyens comme des entreprises, contribue lui aussi au succès grandissant de l’administration en ligne luxembourgeoise.

Parmi ces fonctionnalités, MyGuichet.lu permet par exemple à un utilisateur de consulter son état civil sur base des données enregistrées sur le registre national des personnes physiques. Il peut aussi voir la liste de ses biens immobiliers, prendre connaissance du solde de points sur son permis à points, connaître la date du prochain contrôle technique de son véhicule…  Plus de 546.000 consultations de ces données, appelées sources authentiques, ont été enregistrées en 2017, contre 118.000 un an plus tôt (+462%).

Autre fonctionnalité importante, en ligne depuis octobre 2017, MyGuichet.lu permet de recevoir et d’imprimer des documents officiels (eDelivery) au départ de son espace personnel 100% sécurisé. À titre d’exemple, tout citoyen qui le souhaite peut dès à présent recevoir en ligne ses détails du remboursement de la caisse de maladie. Cette dématérialisation des échanges, appelée à s’étendre, va notamment permettre de réaliser d’importantes économies d’échelle dans les années à venir.

L’introduction du paiement en ligne de la carte d’identité électronique, dès 2014, du passeport et des avertissements taxés (radars), en 2016, a lui aussi été couronné de succès avec près de 30.000 transactions enregistrées rien que l’an dernier. Très bientôt, MyGuichet.lu s’ouvrira à une première solution de paiement mobile, à savoir Digicash.

De nombreux projets en cours et à venir vont renforcer la place de l’administration en ligne luxembourgeoise dans les années à venir. Dès 2018, l’inscription sur les listes électorales et la demande de vote par correspondance pourront être effectuées sur MyGuichet.lu. Les procédures et les données consultables liées à la sécurité sociale vont être élargies au fil du temps. D’autres travaux porteront sur l’amélioration de l’ergonomie de la plateforme et les fonctionnalités proposées comme le dépôt de masse de documents, le téléchargement (upload) de pièces justificatives via une application mobile ou la vérification de l’authenticité d’un document signé électroniquement via un QR code.

Le développement d’une administration en ligne performante participe à la volonté de Dan Kersch, ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, d’offrir un cadre simple, clair et prévisible aux citoyens et aux entreprises dans leurs relations avec l’administration. Le programme "Einfach Lëtzebuerg", adopté en Conseil de gouvernement le 11 mars 2016, prévoit notamment un réexamen sélectif et stratégique de la législation existante, principal frein au développement des procédures digitales à l’heure actuelle. Plus largement, l’initiative mise sur davantage de transparence et de consultation, ainsi que sur la digitalisation accrue des procédures administratives, autant d’objectifs que MyGuichet.lu permet d’atteindre un peu plus chaque jour.

Communiqué par le ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative

Dernière mise à jour